Un des emportements d’un fou politicien

1036563-canada-assiste-depuis-plusieurs-annees

Le voilà, une nouvelle fois, le président turc a prouvé qu’il était indigne d’adhérer à l’Union européenne dont les principes restent démocratiques et conforment au Droit international, notamment à la liberté d’expression.

Monsieur Erdogan a tiré vendredi à boulets rouge sur la Cour constitutionnelle, qui a remis en liberté deux journalistes adversaires de son régime, en menaçant de remettre en cause son existence si elle récidivait.
« J’espère que la Cour constitutionnelle ne tentera pas de récidiver d’une façon qui poserait la question de son existence et de sa légitimité », a lancé M. Erdogan lors d’un discours public à Burdur.
Mais pourquoi donc le chef de l’Etat turc est si furieux? Cêrtes, il n’y a pas de fumée sans feu. L’explication est simple: Can Dündar, rédacteur en chef du quotidien Cumhuriyet, et Erdem Gül, le chef de son bureau à Ankara, ont été incarcérés en novembre pour pour avoir fait état dans leurs colonnes de livraisons d’armes par Ankara à des rebelles islamistes en Syrie.
La question se pose alors, est-ce que la Turquie ne devient-t-elle un Etat totalitaire avec un politicien louche et ressemblant à un nazi très connu? Et dans ce cas-là,est-ce que cela ne signale pas que l’Europe doit chercher d’autre allié afin de résoudre des problèmes actuels?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s