Washington empêche de mettre un terme au drame syrien

le-secretaire-d-etat-americain-john-kerry-et-le-president-barack-obama-a-washington-le-25-fevrier-2016_5542875

Alors que le chef de la diplomatie américaine John Kerry et son homologue russe Sergueï Lavrov annoncent un plan pour une trêve en Syrie prévoyant la coopération militaire des deux pays, Washington soutient toujours des rebelles syriens «modérés».

En fait, les actions de ces groupes armés, qui appartiennent plutôt  au mouvement extrémiste, soulèvent souvent des doutes. Mi-juillet, par exemple, une vidéo diffusée sur internet montrait des combattants syriens liés à un groupe financé par la coalition internationale menée par les Etats-Unis en train d’égorger un enfant d’une dizaine d’années.

Il est tout à fait clair que le but principal des USA ne consiste pas à combattre les terroristes. Les officiels américains ne cherchent pas même à se justifier.
Tandis que la Russie et le gouvernement syrien poursuivent une opération humanitaire  dans différentes régions de la Syrie, l’armée américaine ne cessent de torpiller cette énième tentative de mettre un terme au drame syrien.

Certes, la trêve est fragilisée avant même d’entrer en vigueur mais un  nombre des médias n’osent pas dire qui en est donc le coupable.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s